Les Royaumes Fantastiques.

Entrez dans un univers étrange et merveilleux, fait de légendes, de créatures étranges et de mondes superbes. Bienvenue aux Royaumes Fantastiques.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Elfes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Eledhwen
Seigneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 368
Age : 28
Oeuvre préférée : Illium, Dan Simmons
Animal représentatif : Dragon
Date d'inscription : 20/08/2007

Descriptif du personnage
Espèce: Humain
Activité/Métier: Seigneur

MessageSujet: Les Elfes.   Dim 11 Mai - 16:47

Les Elfes.
Légendes et origines.

Un elfe (du norrois elf ou alf) est une créature légendaire issue de la mythologie nordique et germanique, qui survit encore aujourd'hui dans le folklore scandinave. Dans la mythologie nordique les elfes étaient originellement des divinités mineures de la nature et de la fertilité.

La mythologie nordique.

La description la plus ancienne des elfes provient de la mythologie nordique. Ils sont, en langue scandinave, dénommés álfar. Bien qu'aucune description ancienne ou moderne n'existe, l'apparition de créature étymologiquement liées à álfar dans des folklores variés postérieurs suggère fortement que la croyance dans les elfes fût commune parmi les peuples germaniques et non limitée exclusivement aux antiques peuples scandinaves.

Les elfes apparaissent de diverses manières dans la mythologie nordique. Ils sont généralement décrits comme des êtres semi-divins associés à la fertilité et au culte des ancêtres. Le concept d'elfe semble donc similaire aux croyances animistes dans les esprits de la nature et les esprits des morts, croyances communes à toutes les anciennes cultures humaines. On retrouve à l'identique dans la mythologie nordique, la croyance de « l'esprit totem » et « l'esprit protecteur ». De même les elfes sont communément comparés aux nymphes de la mythologie grecque et romaine, et à Vili et aux rusalki de la mythologie slave.

L'historien et mythographe islandais Snorri Sturluson se réfère aux nains nordiques en tant que « elfes sombres » ou « elfes noirs »; mais il n'est pas certain que cela ne désigne pas une croyance scandinave médiévale plus tardive. Il se réfère aux autres elfes comme « elfes lumineux » (ljósálfar), qui seraient souvent associés à l'étymologie de elf.

Un poème dit que:
« Il y a un endroit là [dans le ciel] qui s'appelle la demeure elfe. Les gens qui y vivent sont appelés les elfes lumineux. Mais les elfes sombres vivent ci-dessous dans la terre, et ils ont une toute autre apparence — et très différents d'eux en réalité. Les Elfes Lumineux sont plus lumineux que le soleil en apparence, mais les Elfes Sombres sont plus ténébreux »
D'autres éléments à propos des elfes dans la mythologie nordique proviennent de la poésie squandinave et des sagas légendaires. Par exemple, Grímnismál relate que Freyr était le seigneur du Álfheimr (« monde-elfe »), la demeure des elfes lumineux.

Le dieu Freyr, seigneur des « elfes lumineux »
Le folklore scandinave.

Dans le folklore scandinave, qui est un mélange postérieur de mythologie nordique et chrétienne, un elfe est nommé elver en danois, alv en norvégien, alv ou älva en suédois.
Le terme norvégien apparaît rarement dans le folklore, et quand il est utilisé, c'est comme synonyme de huldrefolk (« peuple caché ») ou vetter, sorte de catégorie de « lutins » liés à la terre, approchant davantage des nains de la mythologie nordique, que des elfes.

Au Danemark et en Suède, les elfes apparaissent comme distincts du vetter, bien que la frontière entre les deux créatures soit mal délimitée. Les petites fées ailées du folklore britanniques (pixie) sont souvent désignées comme älvor en suédois moderne ou alfer en danois, bien que la traduction correcte soit feer.
De manière similaire, l'elfe du conte de fées L'Elfe de la rose de l'écrivain danois Hans Christian Andersen est si minuscule qu'il peut avoir un bouton de rose pour maison, et a les « ailes qui partent des épaules jusqu'aux pieds ».
Cependant, Andersen a également écrit au sujet de l'elfe, dans La Colline des elfes. Les elfes de cette histoire sont plus semblables à ceux du folklore traditionnel danois : de splendides femelles, vivant dans les collines et les rochers, capables de faire danser un homme jusqu'à la mort. Ils sont illusions une fois vus de dos. Les elfes de la mythologie nordique semblent ainsi avoir survécu dans le folklore principalement comme femelles, vivant dans les collines et monticules de pierres.

Les elfes pourraient être vu dansant dans les prés, particulièrement les nuits et les matins de brumes. Ils laissent des espèces de cercle à l'emplacement de leur danse. On dit qu'uriner dans l'un de ces cercles était censé provoquer des maladies vénériennes. Typiquement, ces cercles avaient été tracés par une multitude de petits champignons, mais il pouvait être également tracé par le dessin d'herbes foulées contre le sol.

Le folklore germanique.

Ce qui a subsisté des elfes dans le folklore allemand, est leur nature espiègle et malfaisante. Ils étaient estimés capables de causer des maladies au bétail et aux gens. Ils apportent également de mauvais rêves aux dormeurs. Le mot allemand pour cauchemar, Albtraum, signifie littéralement « rêve d'elfe ». La croyance populaire désignait les cauchemars comme le résultat d'un elfe assis sur la tête du dormeur. Cet aspect de la croyance elfique germanique correspond en grande partie à la croyance scandinave du mara. Elle est également semblable aux légendes concernant les incubes et les succubes.

Un roi elfe apparaît de temps en temps au Danemark et en Suède. Dans l'épopée allemande médiévale du Nibelungenlied, un personnage important est un nain nommé Alberich. Alberich se traduit littéralement comme « souverain elfe », autre contribution à la confusion entre elfe et nain. Ce nom entra ensuite dans la littérature française, comme Obéron par la chanson de geste médiévale Huon de Bordeaux.


Dernière édition par Eledhwen le Dim 11 Mai - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-fantasy.1fr1.net
Eledhwen
Seigneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 368
Age : 28
Oeuvre préférée : Illium, Dan Simmons
Animal représentatif : Dragon
Date d'inscription : 20/08/2007

Descriptif du personnage
Espèce: Humain
Activité/Métier: Seigneur

MessageSujet: Re: Les Elfes.   Dim 11 Mai - 16:59

Les elfes dans la littérature moderne.
Ils sont généralement décrits comme des êtres intelligents, plus grands et plus fins que les humains, bien que dotés d'une longévité exceptionnelle (quasiment immortels). Leurs oreilles sont censées être pointues, ce qui permettrait de les reconnaître sans ambiguïté.

La vision qu'en donna John Ronald Reuel Tolkien dans son œuvre a sensiblement influencé leur représentation. Il leur a donné leur grande taille et leur grande beauté, de même qu'un penchant pour la mélancolie et la nostalgie, cette idée que leur civilisation est en déclin face à celle de l'homme. Depuis, cette vision a été reprise, modifiée et largement véhiculée dans beaucoup d'œuvres littéraires ou de jeux de rôles.

La civilisation des elfes est ainsi réputée par les auteurs du genre comme étant raffinée bien qu'en décadence ou en repli du monde. Les elfes sont souvent mis en opposition aux nains notamment du fait de leur physique : les elfes sont grands, fins et élancés, tandis que les nains sont petits, trapus et résistants. De nombreux auteurs, contrairement à J.R.R. Tolkien, ont accentués cette opposition en associant les elfes aux milieux forestiers proche de la nature, et les nains aux cavernes, aux mines et aux forges. C'est le cas par exemple dans le monde de Warhammer, comme ce n'est pas le cas ou dans le monde des Royaumes oubliés.

Les elfes sont aussi, quelques fois, représentés sous plusieurs formes ou races différentes. Comme les Elfes des bois, les Elfes de la nuit ou même parfois Les Elfes de l'eau. Ces spécifications sont assez courantes dans certains jeux vidéo ou jeux de plateau.

Source: Wikipédia.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-fantasy.1fr1.net
 
Les Elfes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elfes Noirs vs Hommes-Lézards - 3000/1500 points
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs
» [Liste Tyranide 1000pts] tyranides / elfes noirs
» Tour 2 ; bataille elfes noirs vs nains
» Orc vs Hauts elfes et Comtes vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes Fantastiques. :: Bibliothèque Royale. :: Bestiaire du Royaume.-
Sauter vers: